RT2012
devis Etudes thermiques

Votre projet :

Construction Neuve Extension
Rénovation Autre
Respect de la vie privée en accord avec la charte de confidentialité. La collecte des informations est opérée dans le strict respect de la "Loi informatique et libertés".

Energie primaire et énergie finale

Energie primaire et énergie finale L’énergie finale, aussi appelée énergie entrante, s’exprime en kWh ef. et correspond à l’énergie consommée. C’est cette énergie qui est facturée.

L’énergie primaire est l’énergie trouvée à l’état naturel, avant toute intervention de l’homme et avant toute transformation.

De plus, l’énergie finale est produite à partir de l’énergie primaire par transformation via l’utilisation de machines spécialisées.

C’est la prise en compte du rendement et des pertes associés au cycle de transformation complet qui permet d’effectuer la conversion entre énergie primaire et énergie finale.

Ainsi, on obtient le fait que 1 kWh ef. de fioul, de gaz, de bois, ou de charbon, correspond à 1 kWh ep. de ces mêmes énergies. Ces énergies appartiennent à la catégorie des énergies fossiles et sont directement transformées au sein du bâtiment qui les utilise, au cours de leur combustion.

Elles ne nécessitent donc aucune transformation en amont, d’où le coefficient 1 entre énergie primaire et énergie finale. Pour l’électricité ce coefficient passe à 2,58 du fait de la transformation en centrale, des énergies employées pour réaliser cette transformation, du stockage de l’énergie puis de son transport jusqu’au bâtiment.

Au final, le rendement moyen de la production d’électricité en France est de 38%, auquel viennent s’ajouter les pertes. La consommation de 1 kWh ef. d’électricité correspond donc à 2,58 kWh ep. d’électricité.

Lors d’un diagnostic de performance énergétique (DPE), la consommation énergétique totale d’un bâtiment est évaluée, selon la réglementation, en termes d’énergie primaire. Cette utilisation du kWh ep . permet en effet de mesurer au mieux l’empreinte écologique du bâtiment considéré. Les équipements électriques étant pénalisants dans ce calcul, il convient d’utiliser d’autres énergies lorsque cela est possible.